Opera Tickets Italy

Arena di Verona


Poltronissima Platinum, € 295
Poltronissima Gold, € 247
Poltronissima Silver, € 217
Poltronissima, € 187
Poltrona, € 157
I Settore Verdi, € 133
II Settore Puccini, € 110
III Settore Rossini, € 85
IV Settore Gradinata Numerata, € 67



Symphonie nº 9, L. van Beethoven

Symphonie nº 9, L. van Beethoven

Œuvre symphonique finale de Beethoven, la Symphonie nº 9 en ré mineur, op. 125 a été interprétée dans le monde entier depuis sa première en mai 1824 à Vienne. Peu de lieux de représentation offrent toutefois la même ambiance évocatrice que l’Arena di Verona, l’amphithéâtre romain extraordinairement bien conservé de Vérone. Monument antique utilisé encore aujourd'hui pour accueillir de nombreuses représentations en direct de musique classique et de productions lyriques, l’Arena se dresse au cœur du vieux quartier de la ville, surplombant une piazza d’où démarre un circuit en petit train touristique, ou trenino. Une reprise de la seule symphonie chorale de Beethoven associée à un tour en trenino passant devant un grand nombre des sites les plus historiques de Vérone est une occasion que tous les amateurs de culture voudront saisir.

Beethoven a été chargé de composer une nouvelle symphonie en 1817. Bien que certaines ébauches aient été réalisées à l’époque sur la base d'idées qui lui étaient venues à l’esprit plus tôt dans sa carrière, il a fallu attendre quelques années avant que le maestro allemand commence à écrire sérieusement l’opus 125. Avec cette œuvre, Beethoven voulait rompre avec les conventions musicales. Décision inhabituelle pour son temps, le compositeur a, par exemple, placé le scherzo avant le mouvement lent de la symphonie. Ce qui a réellement rendu la Neuvième Symphonie innovante est cependant son utilisation de chanteurs dans l’éclatant mouvement final. Non seulement Beethoven a choisi d'utiliser quatre solistes vocaux dans le finale de son œuvre, mais il a aussi décidé de les accompagner d’un chœur complet. Aucun compositeur d’une telle renommée n’avait jamais conçu de symphonie de cette manière auparavant.

Pour de nombreux musicologues, le style unique de la Neuvième Symphonie de Beethoven est comme un trait d’union entre l’ère musicale classique de Haydn, Mozart et autres et l’ère romantique qui s’annonçait. Le caractère révolutionnaire de la symphonie reflète sans doute les temps troubles que traversait Beethoven. Ce dernier subissait en outre de grands changements personnels car il devenait sourd au moment de la composition de cette œuvre. Malgré cette époque tumultueuse, le mouvement final reste totalement optimiste. Son thème principal, en majeur, est chanté sur des paroles adaptées tirées d’Ode à la joie, un poème écrit par Friedrich von Schiller en 1785. L’air de Beethoven a ultérieurement été choisi comme hymne de l’Union européenne.

Le circuit en trenino inclus dans cette expérience démarre toutes les demi-heures sur la Piazza Brà. Vous pouvez y participer la veille, le lendemain ou le jour même du concert. Les sites phares de ce circuit en 25 minutes comprend la Porta Borsari, le Castelvecchio et l’église San Fermo du XIIe siècle, parmi d’autres. Des commentaires instructifs sont disponibles en plusieurs langues. Notez que le tour se termine sur la Piazza Brà, qui offre un accès immédiat à l’amphithéâtre où le concert se déroule.




image Arena di Verona / Per gentile concessione Fondazione Arena di Verona / Foto Tabocchini Gironella