Opera Tickets Italy

Teatro del Maggio Musicale Fiorentino


Platea 1, € 240
Platea 2, € 192
Platea 3, € 144
Platea 4, € 108
Galleria, € 60



Rigoletto, Opéra de G. Verdi

Rigoletto, Opéra de G. Verdi

« Le pouvoir absolu corrompt absolument. » Cette pensée s’est répandue comme une traînée de poudre dans l’Europe du XIXe siècle et a probablement provoqué de nombreux troubles sociaux à l’époque. Rigoletto de Giuseppe Verdi illustre cette notion de manière poignante et magnifique. Cet opéra tourne autour du duc de Mantoue, un coureur de jupons dont les mœurs libertines empoisonnent la cour. Poussé par une luxure insatiable, ce souverain déshonore de nombreuses épouses et filles aristocrates. Les hommes de la noblesse qui osent le dénoncer sont immédiatement jetés en prison.

Alors que le duc continue de vivre dans la débauche, Rigoletto, son bouffon bossu, se moque impitoyablement des victimes du comportement lubrique de son maître. Son ton caustique et son humour grossier et incisif contrastent nettement avec l’amour qu'il porte à sa fille unique Gilda, qu’il protège scrupuleusement de la corruption de la cour. Le bouffon sera bientôt rattrapé par son propre double jeu lorsque le duc, se faisant passer pour un pauvre étudiant, commence à courtiser Gilda et que la jeune fille tombe naïvement et désespérément amoureuse de lui, même après qu’il lui révèle sa véritable identité.

Horrifié par la tournure des événements, Rigoletto tend un piège au duc avec l’aide de l’assassin Sparafucile et de Maddalena, la sœur de ce dernier. Bien que Gilda voie Mantoue flirter avec Maddalena, son amour résiste, et lorsqu’elle découvre le plan de Rigoletto pour tuer le duc, elle sacrifie tragiquement sa propre vie pour sauver son amant.

Le livret de Rigoletto s’inspire du Roi s'amuse, pièce controversée de Victor Hugo qui n’a connu qu’une seule représentation publique. Appréciant la grande valeur de l’œuvre d’Hugo, Giuseppe Verdi et Francesco Maria Piave, son librettiste favori, l’ont adaptée considérablement pour échapper aux censeurs tout en préservant néanmoins ses puissants messages politiques et moraux.  La première le 11 mars 1851 au Teatro La Fenice de Venise connaît instantanément le succès, faisant de Rigoletto l’un des opéras caractéristiques du maestro.

Musicalement, Rigoletto présente le meilleur de Verdi : des mélodies inspirées et accrocheuses qui se suivent les unes les autres et une orchestration évocatrice qui apporte de parfaits parallèles avec les tensions de l’intrigue. L’aria du duc La donna e mobile fait partie des marques de fabrique de Verdi, mais Bella figlia dell’ amore, quatuor chargé d’émotions, est aussi un moment à ne pas manquer car il constitue un exemple magistral de développement simultané de personnages. Cette saison, Rigoletto, le célèbre chef-d’œuvre de Verdi, revient au Teatro Maggio Musicale Fiorentino de Florence.




image Teatro del Maggio Fiorentino / Michele Monasta