Opera Tickets Italy

Teatro Goldoni


Settore 1, € 144



La Fausse Ingénue, Opéra de W. A. Mozart

La Fausse Ingénue, Opéra de W. A. Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart a composé l’opéra-bouffe La Fausse Ingénue (La finta semplice) à l’âge de 12 ans. Faisant à l’origine partie du plan de son père Léopold pour attirer l’attention et gagner les faveurs de l’empereur Joseph II, cette œuvre s’est retrouvée victime de complots et de manigances. Sa première initiale à Vienne allait être si entachée par le scandale et la diffamation que Léopold l’a annulée et a opté pour une représentation inaugurale de plus petite portée à Salzbourg en 1769. En raison des nombreuses entraves et luttes acharnées autour de cet opéra, La Fausse Ingénue est rapidement sorti du répertoire des XVIIIe et XIXe siècles, mais des reprises produites au XXe siècle ont assuré qu’il ne tombe pas aux oubliettes. Le Teatro Goldoni de Florence reprend ce classique des débuts précoces de Mozart et démontre, que même à l’aube de l’adolescence, le compositeur autrichien avait l’étoffe d’un génie.

L’intrigue de La Fausse Ingénue, ou La finta semplice selon son titre italien, dérive d’un livret original de Carlo Goldoni, l’un des grands noms de la commedia dell’arte. Le texte final a, quant à lui, été écrit par Marco Coltellini, un poète populaire de la cour de Vienne. Le jeune Mozart a rapidement composé une partition volumineuse s’étalant sur plus de 550 pages manuscrites. Des saboteurs de l’œuvre prétendront plus tard que ce manuscrit était l’œuvre de Léopold et non celle de son fils prodige, mais il y a peu de doute aujourd’hui quant au créateur de la musique. La qualité des mélodies et l’orchestration à la fois simple et instantanément attrayante sont de Wolfgang Amadeus Mozart sans aucune hésitation.

L’intrigue de La Fausse Ingénue nous ramène dans la Crémone du milieu du XVIIIe siècle, où des troupes hongroises sous le commandement du capitaine Fracasso et du sergent Simone ont établi leur camp. Les deux hommes militaires séjournent dans la demeure des frères Cassandro et Polidoro, deux misogynes autoproclamés et des personnages très conservateurs. Fracasso tombe amoureux de leur sœur Giacinta, tandis que Simone n’a d’yeux que pour Ninetta, la servante de cette dernière. Pour pouvoir se marier, les couples doivent obtenir la bénédiction de Cassandro et de Polidoro, une tâche intimidante, n’eût été le plan astucieux de faire appel à Rosina, la sœur de Fracasso, une fausse ingénue qui désarmera les frères par sa beauté et son charme. Ce plan fonctionnera-t-il ? La réponse vous attend au Teatro Goldoni.