Opera Tickets Italy




    Don Giovanni, Opéra de W. A. Mozart

    Don Giovanni, Opéra de W. A. Mozart

    Don Giovanni est un opéra qui défie toute classification. Son mélange d’éléments comiques, mélodramatiques et presque horrifiques captive le public depuis le formidable succès de sa première le 29 octobre 1787 au Théâtre des États de Prague (alors appelé Opéra national de Bohême). Le livret italien est l’œuvre de Lorenzo Da Ponte, fidèle collaborateur de Mozart qui a également signé d’autres chefs-d’œuvre lyriques du répertoire de ce compositeur autrichien. Le Teatro Aurora de Firenze-Scandicci apporte un nouveau souffle aux rires, sursauts et frissons de Don Giovanni.

    Mozart était connu pour avoir un goût particulier pour la provocation et l’humour salace. Quel meilleur sujet pouvait-il alors trouver que la vie et l’époque du légendaire coureur de jupons Don Juan ? Don Giovanni prend ainsi pour texte source les aventures du séducteur espagnol, écrites initialement par Tirso de Molina. Le personnage du titre brise une série de cœurs, jusqu’à ce qu’il croise la route de Donna Anna, la fille du Commandeur. Une tentative de séduction ratée entraîne Don Giovanni dans un duel mortel avec le père méprisé de la jeune femme. La victoire du bourreau des cœurs déclenche une succession fatidique d’événements qui transforme petit à petit le genre de l’opéra, le faisant passer d’une comédie piquante à un drame aux éléments surnaturels effrayants. Les spectateurs du Teatro Aurora apprendront la morale ultime de Don Giovanni : le bon temps et l’hédonisme insouciant ont un prix très élevé qu’on finit toujours par payer.

    Don Giovanni est l’une des plus grandes réalisations de Mozart, non seulement du point de vue de sa valeur divertissante, mais aussi en ce qui concerne sa partition, qui est l’une des plus exigeantes et complexes du compositeur. De l’ouverture menaçante qui évolue sans effort vers un allegro enjoué et positif jusqu’aux nombreux arias, duos et ensembles mémorables, les mélodies s’écoulent généreusement et caressent l’oreille. L’orchestre travaille dur lui aussi, notamment dans la scène du bal qui clôture l’acte I, dans laquelle trois orchestres de chambre jouent sur scène dans une cacophonie parfaitement synchronisée. Les amateurs d’opéras créatifs et originaux adorent Don Giovanni pour une raison, et le Teatro Aurora de Florence-Scandicci nous rappelle pourquoi une fois de plus.