Opera Tickets Italy

Gran Teatro La Fenice


Platea B, € 108
Platea A, € 96



Mendelssohn / Bruckner, Markus Stenz

Mendelssohn / Bruckner, Markus Stenz

Le chef d’orchestre allemand Markus Stenz se produit au charmant Gran Teatro La Fenice de Venise pour interpréter un programme varié contenant des œuvres très appréciées composées par Felix Mendelssohn et Anton Bruckner. Cette suite de concerts met en lumière le talent de Stenz, qui connaît une illustre carrière, et inclut certains des meilleurs morceaux de musique des deux compositeurs. Les spectateurs peuvent s’attendre à des interprétations de grande qualité du Concerto pour violon et orchestre en mi mineur, op. 64 de Mendelssohn et de la Symphonie n° 7 en mi majeur de Bruckner.

Chacun de ces concerts s’ouvre sur le concerto pour violon que Mendelssohn a écrit sur six années à partir de 1838. Aujourd’hui largement considéré comme un classique pour les violonistes, ce concerto de l’ère romantique a été créé dans la ville allemande de Leipzig le 13 mars 1845. Pour la première de cette œuvre, Mendelssohn était malade et l’orchestre a dû être dirigé par un remplaçant, le compositeur danois Niels Gade. Le mouvement d’ouverture est joué rapidement et se développe sur une cadence incroyable. La clé initiale du mi mineur passe au do majeur pour le deuxième mouvement plus lent, se tournant aussi parfois vers le la mineur durant ses passages plus tristes. Le mouvement final est en mi majeur et comprend d’impressionnants arrangements pour trompettes bien qu’il s’agisse d’une pièce mettant le violon à l’honneur.

La Symphonie n° 7 de Bruckner est une œuvre en quatre mouvements. Composée à partir de 1881, elle a été jouée pour la première fois en représentation le 30 décembre 1884, également à Leipzig. Beaucoup la qualifient de l’une des meilleures œuvres symphoniques du compositeur, aux côtés de sa Symphonie n° 8. Le mouvement d’ouverture contient une mélodie mémorable en mi majeur avant que le deuxième mouvement, évoquant Richard Wagner sous plusieurs aspects, ne passe au do dièse majeur. Il est suivi par un scherzo commençant en la mineur mais se terminant en fa majeur. Le mouvement final est un bon résumé de la musique qui l’a précédé et, comme le premier mouvement, débute par un trémolo de cordes joué de manière très caractéristique.

Né en 1965, Markus Stenz a occupé au fil de sa carrière musicale plusieurs postes notables, y compris celui de chef d’orchestre invité principal pour l’Orchestre symphonique de Baltimore et chef d’orchestre principal de l’Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise. En plus de diriger de la musique orchestrale, Stenz est aussi un chef d’orchestre d’opéras. Il a en effet démarré dans ce milieu au Gran Teatro La Fenice en 1988. Le public peut s’attendre à une interprétation animée de ces pièces de Mendelssohn et de Bruckner lors de ces concerts spectaculaires.




image Gran Teatro La Fenice / Fondazione Teatro La Fenice, Michele Crosera