Opera Tickets Italy

Gran Teatro La Fenice


Pas disponible


  • 10.09.2022 (sam)
  • 16.09.2022 (ven)
  • 18.09.2022 (dim)
  • 20.09.2022 (mar)
  • 22.09.2022 (jeu)

Madama Butterfly, Opéra de G. Puccini

Madama Butterfly, Opéra de G. Puccini

Nous lasserons-nous un jour du Madama Butterfly de Giacomo Puccini ? Cette histoire d’amour d’une jeune geisha pour un marin américain continue de nous ensorceler tout comme elle a enchanté son compositeur. Lors d’une visite à Londres, Puccini assiste à la pièce Madame Butterfly de David Belasco et décide en effet au moment même de quitter le théâtre qu’il s’agit d’un récit qu’il doit mettre absolument en musique.

Madama Butterfly est une tragédie autant culturelle qu’individuelle. Cio-Cio-San subit le mépris de sa famille en continuant de croire que son amant et mari américain, le Lieutenant Pinkerton, retournera vers elle. Mais lorsque ce jour arrive enfin, Pinkerton ne revient que pour réclamer le fils qu’il a eu avec elle.

Il ne peut y avoir que peu de doute sur le personnage pour lequel Puccini éprouve de la compassion, sentiment partagé d’ailleurs par le public. Le compositeur réserve sa plus belle musique à Cio-Cio-San, plus particulièrement dans l’extraordinaire aria Un bel di vedremo, tandis que les entrées en scène de Pinkerton sont plus brusques et pompeuses.

Puccini a prodigué le plus grand soin à cette œuvre. Avec son équipe établie constituée de Luigi Illica et de Giuseppe Giacosa, qui ont écrit les livrets de La Bohème et de Tosca, il a effectué des recherches approfondies, déterminé à garantir que ses mélodies soient infusées d’un japonisme tout à fait authentique. Cette préoccupation n’était cependant pas uniquement esthétique : Puccini nous invite ainsi à retirer les couches de costumes et de maquillage de Cio-Cio-San pour trouver la fille pure et innocente qui se cache sous cette apparence.

La première de Madama Butterfly à La Scala de Milan le 17 février 1904 reçoit un piètre accueil. Cela a dû être une expérience agaçante pour Puccini après tous les efforts qu’il y avait consacrés. Plutôt que de sombrer dans le désespoir, il s’est pourtant décidé à réviser et à améliorer son œuvre pour la voir triompher à Brescia trois mois plus tard. L’opéra est ensuite devenu un énorme succès international. Buenos Aires, Londres, Washington DC, New York et Sydney ont rapidement suivi, chaque ville succombant aux charmes de Madama Butterfly.

À présent sur la scène du Gran Teatro La Fenice de Venice, en deux actes comme Puccini l’avait conçu à l’origine, Madama Butterfly continue de nous garder sous son emprise, non seulement en nous offrant un aperçu séduisant d’une culture souvent incomprise, mais aussi grâce à ce que cet opéra nous révèle à propos de nous-mêmes.




image Fondazione Teatro La Fenice, Michele Crosera