Opera Tickets Italy

Gran Teatro La Fenice


Platea B, € 108
Platea A, € 96



Ives / Bellini / Wagner, Markus Stenz

Ives / Bellini / Wagner, Markus Stenz

L’opéra de La Fenice de Venise accueille une série de concerts dirigés par le chef d’orchestre allemand Markus Stenz, offrant une interprétation d’œuvres de Charles Ives, Vincenzo Bellini et Richard Wagner. Le programme musical varié de ces représentations ravira autant qu’il divertira les spectateurs. Le Gran Teatro La Fenice de Venise est le théâtre dans lequel Stenz a fait ses débuts dans l’opéra en 1988 et son retour dans cette salle marque un autre temps fort dans sa carrière prestigieuse.

Chaque concert débute par l’une des œuvres les plus connues d’Ives, The Unanswered Question (La Question sans réponse), un titre que l’on peut attribuer à The Sphynx, poème écrit par Ralph Waldo Emerson. Ives a composé cette partition en 1908, mais l’a révisée considérablement entre 1930 et 1935. Par conséquent, sa véritable première, d’après la plupart des musicologues spécialisés dans la musique américaine, a eu lieu au McMillin Theatre de New York City le 11 mai 1946, soit longtemps après sa création initiale. L’œuvre est divisée en trois sections, interprétées respectivement par quatre flûtes, une trompette et des cordes, chacune étant jouée de manière délibérément asynchrone.

L’œuvre suivante au programme est la « Sinfonia » de Norma de Bellini, que le compositeur italien a utilisé comme sorte d’ouverture pour présenter les thèmes qu’il explorerait dans son opéra. Norma est un opéra tragique en deux actes créé à La Scala de Milan le 26 décembre 1831. La « Sinfonia » démarre dans un style dramatique approprié avec des accords de cordes à l’unisson. Les grands élans des cordes de l’ouverture s’estompent toutefois rapidement, mettant les bois en lumière, avant que les cordes ne reviennent sur le devant de la scène pour attirer l’attention du public.

La partie finale des représentations est axée sur le compositeur allemand Richard Wagner. Des passages de Parsifal, son drame musical représenté pour la première fois le 26 juillet 1882 au festival de Bayreuth en Bavière, ont été choisis pour clôturer le programme. La fin du concert est centrée sur l’utilisation par Wagner de l’intermède musical, ou musique de la transformation, connu sous le nom de « Verwandlungsmusik », qu’il a employé pour changer l’atmosphère entre les scènes de son drame. Dans ce concert, une bonne partie de la musique est tirée de l’acte I de Parsifal.

Stenz a interprété Wagner de nombreuses fois auparavant, proposant notamment des interprétations du cycle complet de son Anneau du Nibelung, ainsi que de Lohenring et Tannhäuser parmi d’autres. Par le passé, il a fait des enregistrements primés des symphonies de Gustav Mahler. Stenz est membre honoraire du Royal Northern College of Music de Manchester. Avec un programme autant varié et un maestro aussi renommé en représentation, ces concerts procureront à coup sûr une expérience suscitant la réflexion.




image Gran Teatro La Fenice / Fondazione Teatro La Fenice, Michele Crosera