Opera Tickets Italy

Scuola Grande di San Teodoro


I, € 58



Concerto per il Nuovo Anno, I Musici Veneziani

Concerto per il Nuovo Anno, I Musici Veneziani

Le Nouvel An est une fête qui se prête à une touche de classe et d’imagination. I Musici Veneziani offre précisément cela dans leur ravissant concert classique Concerto per il Nuovo Anno, se déroulant dans l’historique Scuola Grande di San Teodoro de Venise. Si vous prévoyez de dire adieu à l’année qui s’achève en séjournant dans la Reine de l’Adriatique, cette représentation spéciale est une excellente façon de le faire. Les musiciens de l’orchestre et les chanteurs (une soprano, un ténor et un baryton) revêtent des costumes baroques authentiques pour livrer un programme de favoris classiques. C’est une occasion unique d’apprécier de célèbres arias et duos d’opéra ainsi que des pièces instrumentales émouvantes de plus près et de manière personnelle, dans une atmosphère à la fois intime et majestueuse.

Assister à un concert du nouvel An dans un palais vénitien est déjà une idée très séduisante, mais c’est le programme du Concerto per il Nuovo Anno qui devrait vous enthousiasmer le plus. I Musici Veneziani ont choisi avec soin des morceaux classiques et des joyaux lyriques pour vous remplir le cœur. Attendez-vous à entendre des arias et duos tirés de Don Giovanni et des Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart, de Rigoletto de Giuseppe Verdi, de La Serva Padrona de Giovanni Battista Pergolesi et de La Veuve joyeuse de Franz Lehár. Les chanteurs changent de personnage avec facilité et interprètent ces mélodies populaires avec une assurance et un talent artistique qui rendent la soirée vraiment exceptionnelle.

I Musici Veneziani veillent également à mettre en valeur quelques grands morceaux instrumentaux et de magnifiques raretés provenant de l’ère baroque. La Symphonie en ré majeur de Domenico Cimarosa, la Valse des patineurs d’E. Waldteufel, la symphonie extraite de La Diavolessa de Baldassare Galuppi et plusieurs des fameuses polkas de la famille Strauss ainsi que l’entraînante Marche de Radetzky de Johann Strauss le Père ne manqueront pas de pousser le public à applaudir et à taper du pied. La soirée arrive à une conclusion joyeuse avec la plus classique des chansons à boire, Libiamo ne’lieti calici de La Traviata de Verdi, une merveilleuse manière de lever un verre à la Nouvelle Année à Venise.