Opera Tickets Italy

Gran Teatro La Fenice


Pas disponible


  • 28.09.2024 (sam)
  • 29.09.2024 (dim)

Camina Burana, Carl Orff

Camina Burana, Carl Orff

Le Gran Teatro La Fenice de Venise met en scène une série de concerts de l’œuvre la plus célèbre de Carl Orff, Carmina Burana. Ces concerts présentent une version spéciale du morceau, avec une orchestration non conventionnelle intéressante pour chœur, deux pianos et percussions. Cette puissante pièce de musique du XXe siècle sera interprétée par le chœur du Teatro La Fenice, aux côtés des Piccoli Cantori Veneziani, sous la direction musicale du chef de chœur Alfonso Caiani.

Orff a entamé la composition de Carmina Burana en 1935 pour l’achever l’année suivante. Sa première représentation a été donnée le 8 juin 1937 par l’Oper Frankfurt, l’une des plus importantes compagnies d’opéra d’Allemagne. Il convient toutefois de noter que Carmina Burana fait partie d'une œuvre plus vaste du compositeur allemand, connue sous le titre de Trionfi, qui comprend également Catulli Carmina et Trionfo di Afrodite, deux cantates. Orff a imaginé Carmina Burana après être tombé par hasard sur l’édition de 1847 d’une œuvre littéraire homonyme écrite par Johann Andreas Schmeller. Ce tome était à l’époque considéré comme l’ouvrage de référence pour un texte plus ancien datant majoritairement des XIe et XIIe siècles, bien que certains passages soient du XIIIe siècle. Enchanté par les poèmes contenus dans le livre, Orff a décidé de les mettre en musique.

Sa vision musicale pour Carmina Burana consistait à structurer l’œuvre en cinq grandes sections. L’intégralité de la pièce est constituée de 25 mouvements au total, y compris un mouvement qui se répète et un autre qui est entièrement instrumental. À l’instar des poèmes rassemblés en thèmes, Orff a divisé chaque section en scènes, ces dernières regroupant des mouvements similaires. Ainsi, la section II, dont la scène unique s'intitule « In Taberna », comprend plusieurs mouvements écrits sous forme de chansons à boire et satiriques car leur action se déroule dans une taverne. La section I est, quant à elle, divisée en deux scènes : « Sur le pré », dont les mouvements ont pour cadre une prairie, et « Au printemps », dont les chants évoquent un environnement printanier.

Le plus fameux de tous les mouvements est sans aucun doute O Fortuna. Ce texte latin débute l’œuvre mais est aussi entendu à la fin sous forme d'une reprise chorale. Orff était inspiré par cet écrit ainsi que par le concept médiéval de la Rota Fortunae, qui se traduit par « roue de la fortune » aujourd’hui. Carmina Burana et O Fortuna, en particulier, ont été un succès dès leur première représentation. Le mouvement O Fortuna est depuis devenu l’un des morceaux de musique du début du XXe siècle les plus reconnaissables jamais écrits.

Cette série de concerts dirigés par Alfonso Caiani dans un cadre fabuleux et interprétés par un chœur talentueux réjouira et suscitera un grand intérêt auprès des mélomanes de tous types.




image Gran Teatro La Fenice / Fondazione Teatro La Fenice, Michele Crosera