Opera Tickets Italy

Musique sacrée au cœur de Rome

Musique sacrée au cœur de Rome

Quelles que soient vos croyances, le pouvoir émotif de la musique chorale est indéniable. Mais écouter ce genre de musique chanté en direct dans un décor ancien est une expérience d'un ordre totalement différent. La Crypte des Capucins de la Chiesa di Santa Maria Immacolata, aussi appelée Chiesa di Santa Maria della Concezione dei Cappuccini, est le lieu accueillant ce concert très spécial de musique sacrée au cœur de Rome, un événement qui inclut des compositions issues de pas une ou deux, mais bien de trois traditions musicales : grégorienne, Renaissance et Baroque.

Construite entre 1626 et 1631 durant le pontificat d’Urbain VIII, la crypte est, sans aucun doute, l'élément le plus saisissant de Notre-Dame de la Conception des Capucins. Il s'agit du lieu de repos des reliques de quelque quatre mille frères capucins. C'est le cardinal Antonio Marcello Barberini, le frère du pape, qui a insisté pour que les restes de ses pairs capucins soient exhumés et transférés depuis la confrérie de la Via dei Lucchesi vers cette nouvelle église. Depuis lors et jusqu'à la dernière partie du XIXe siècle, les Capucins ont continué à enterrer leurs confrères sous cet édifice religieux.

Avant le concert, vous en apprendrez davantage sur l'histoire de Santa Maria Immacolata et de l'ordre des Capucins grâce à un tour guidé en anglais de l'église, de la crypte et du musée multimédia, qui fait désormais partie de cet étonnant bâtiment. Vous aurez en plus l'occasion de voir de plus près Saint-François en méditation, tableau du Caravage, l'un des plus grands maîtres de l'Italie.

Quant au concert, il s'inspire du répertoire du Chœur de la chapelle Sixtine. Chanté a capella avec expertise par le Schola Romana Ensemble (soprano, alto, ténor et basse), le programme contient quelques-unes des œuvres religieuses les plus envoûtantes jamais écrites, dont Benedicta sit d'Agostino Agazzari, Peccantem me de Cristóbal de Morales et Sicut cervus de Giovanni Pierluigi da Palestrina.

Si la vue des corps des frères ne vous donne pas de frissons dans le dos, la musique y parviendra, et ce pour toutes les bonnes raisons.




image Sacred music in the heart of Rome / Roma Opera Omnia