Opera Tickets Italy

Oratorio del Caravita


Exclusive, € 55
VIP, € 46
A, € 34
B, € 23



Les Quatre Saisons, A. Vivaldi

Les Quatre Saisons, A. Vivaldi

Magnifique série de concerts, Les Quatre Saisons de Vivaldi se déroule tout au long de l’année dans un merveilleux décor au cœur de la Ville Éternelle. Comme peu d’œuvres de compositeurs relèvent plus du style baroque italien que celles d’Antonio Vivaldi, il n’est pas étonnant que la plus célèbre d’entre elles continue de ravir le public de la capitale du pays jusqu’à aujourd’hui. Aucune autre œuvre ne convient autant à une représentation en soirée, qui peut être apprécié aussi bien par les habitants de Rome que par ses visiteurs.

Le concert commence par une interprétation de La Primavera, la vision de Vivaldi sur le printemps italien, un concerto connu comme le n°1 en mi majeur. Vient ensuite L’Estate, l’interprétation de l’été par le compositeur, qui est joué en sol mineur et qui comprend un mouvement rapide connu de tous représentant un orage estival. Le concerto suivant est le n°3 en fa majeur, L’Autunno, qui est le préféré de nombreux mélomanes. Enfin, le cycle des saisons se termine par L’Inverno, décrivant l’hiver dans toute sa splendeur en fa mineur. Le changement de clés et les passages sont presque devenus une seconde nature pour les auditeurs depuis que l’œuvre a été présentée pour la première fois dans une forme publiée en 1725.

Le quintette à cordes de l'académie Opera e Lirica accompagné d’un joueur de clavecin offrent un festin musical lorsqu’ils démontrent la virtuosité requise pour jouer Les Quatre Saisons avec le talent que chacun des concertos demande. Le programme ne se conclut toutefois pas quand le célèbre cycle s’achève. Le public peut s’attendre à une interprétation d’autres concertos pour cordes de Vivaldi pour terminer en beauté une superbe soirée de divertissement.

Quand Vivaldi conçoit ses Quatre Saisons, il le fait pour élever la sophistication et la finesse artistique de ce qu’on appelle la musique à programme, une forme qui tente de rendre un récit au-delà de la musique pure qui est offerte. À la sortie de son cycle, le grand compositeur prend d’ailleurs l’initiative inhabituelle de publier quatre sonnets, un pour chacun des concertos qu’il a écrits. Si les érudits de la musique débattent encore sur la question de savoir si les sonnets accompagnent les concertos ou vice versa, on ne peut douter que Vivaldi a établi de nouvelles normes dans la musique à programme que l’on peut encore ressentir aujourd’hui.

Ce splendide concert plaira aux passionnés du baroque et de la musique classique ancienne ainsi qu’aux mélomanes en général qui veulent entendre quelque chose de typiquement italien pendant leur séjour à Rome.