Opera Tickets Italy

Le Piu’ Famose Arie D’Opera

Le Piu’ Famose Arie D’Opera

Produit régulièrement à Rome, le concert Le Piu’ Famose Arie D’Opera est une célébration de quelques-unes des meilleures musiques d’opéra que le monde ait jamais connues. Cette série d’événements lyriques sensationnels ne propose que les arias les plus marquantes et appréciées pour ravir le public du premier morceau jusqu’au tout dernier. Chaque concert du programme commence à 20h30 et dure environ une heure et demie.

Traduit en français par « Les plus célèbres arias d’opéra », Le Piu’ Famose Arie D’Opera présente des interprétations en solo, des duos et un talent musical de haute qualité par l’accompagnement d’un pianiste ayant suivi une formation classique. Le lieu de la représentation offre une ambiance idéale pour ce genre de musique vocale à la fois très dramatique et célébré pour ses mélodies mémorables. Les spectateurs peuvent s’attendre à une interprétation remarquable des plus beaux airs d’opéra de Giuseppe Verdi ainsi que ceux d’autres grands compositeurs, tels que Giacomo Puccini et Pietro Mascagni.

En combinant des arias provenant d’opéras emblématiques à des suites entières tirées d’œuvres bien connues, chaque concert garde un rythme dynamique. Un piano à queue est présent à chaque représentation pour accompagner une soprano et un ténor experts. Le programme démarre avec quelques extraits de l’un des opéras de Verdi favoris du public, La Traviata. Il passe ensuite à un nouveau territoire avec une interprétation de Celeste Aida, tirée de l’opéra en quatre actes se déroulant en Égypte de Verdi. La première partie du concert se termine par des œuvres musicales de Puccini, y compris Si, mi chiamano Mimì de La Bohème et E lucevan le stelle de Tosca.

Après un court entracte, la musique reprend avec deux morceaux de Cavalleria Rusticana, œuvre de Mascagni présentée pour la première fois sur scène en 1890. Le programme revient ensuite à nouveau à la musique de Puccini avec deux magnifiques extraits de Madama Butterfly. Suivent d’autres arias de La Bohème et Tosca, le rideau tombant sur une interprétation de Libiamo ne’ lieti calici de La Traviata, pour un final approprié.

Peu de concerts de cette qualité ont lieu si fréquemment au cœur de la Ville Éternelle. Aucun mélomane ne devrait donc manquer cette occasion de voir en action des musiciens de première classe exprimant tous les sentiments, la tristesse et la joie que ces arias ont transmises à plusieurs générations.