Opera Tickets Italy

St. Paul's Within the Walls


Exclusive, € 63
VIP, € 51
A, € 34
B, € 23



La Traviata, Opéra de G. Verdi

La Traviata, Opéra de G. Verdi

La Traviata, le grand mélodrame de Giuseppe Verdi, comme vous ne l'avez jamais vu auparavant. Cette version ne se limite pas à l'opéra mais inclut du ballet, forme de divertissement qui a connu son apogée dans les grands opéras français du XIXe siècle.

La Traviata est, de nombreuses manières, l'œuvre idéale pour une telle interprétation. Son intrigue se déroulant pour une grande partie dans un salon parisien, la danse apporte en effet un décor naturel au développement des relations entre ses personnages. Cet opéra représente également Verdi sous ses traits les plus acerbes, déterminé à montrer son dédain pour ceux qui critiqueraient le style de vie de sa protagoniste tout en étant sans aucun doute heureux de pouvoir s'adonner aux plaisirs que les femmes qu'elle représente ont à offrir.

Le comportement de Violetta Valéry, la courtisane de Verdi, est en fait plus honorable que celui de n'importe quelle autre personne qui l'entoure. Quand Alfredo Germont tombe amoureux d'elle, son père Giorgio, craignant le mal que pourrait causer une telle relation à la réputation de sa famille, implore Violetta de rompre avec son fils.

Elle accède à sa demande, sacrifiant son propre bonheur, pour finir par être victime d'une pluie d'insultes de la part de son amant méprisé. Souffrant d'une maladie incurable, Violetta s'enfuit dans la campagne, tandis que Giorgio, pris de remords pour le mal qu'il a causé à la jeune femme, explique à son fils la véritable raison de sa rupture.

L'histoire, basée sur La Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas fils, incite Verdi à écrire quelques-unes de ses meilleures créations musicales, plus particulièrement les arias qu'il compose pour Violetta alors qu'elle révèle son amour pour Alfredo. Quand elle chante È strano, Ah, fors'è lui, Follie! Delirio vano è questo et Sempre libera, la musique et les paroles soulignent brillamment son tourment alors qu'elle s'efforce d'accepter ses sentiments, jusqu'à ce qu'elle décide finalement d'abandonner sa vie passée et supplie Alfredo de l'aimer autant qu'elle l'aime dans Amami Alfredo.

La Traviata, interprétée par Opera e Lirica avec chanteurs, chœur et orchestre, prend vie dans le décor idyllique de Saint-Paul-dans-les-Murs (San Paolo dentro le Mura). Église épiscopale accueillant ouvertement les personnes de toutes croyances, on peut très bien imaginer que ses fondateurs auraient considéré le personnage de la Traviata avec sympathie plutôt que de la couvrir de critiques.

Aujourd'hui, La Traviata reste une expérience captivante. Son message, qui dit que nous devrions juger les personnes sur leurs actes plutôt que sur les idées que nous nous faisons d’elles, est aussi pertinent aujourd'hui qu'à l'époque où Verdi a écrit cet opéra.