Opera Tickets Italy




    La Flûte enchantée, Opéra de W. A. Mozart

    La Flûte enchantée, Opéra de W. A. Mozart

    L’amour est sans conteste le moteur de la plupart des œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart, qui a trouvé un certain nombre d’expressions musicales et thématiques pour ce grand idéal. La Flûte enchantée, opéra plein de fantaisie créé le 30 septembre 1791 au Theater auf der Wieden, dans la banlieue de Vienne, en est l’un de ses derniers et des plus beaux exemples. Cette saison, ce classique opère sa magie au Teatro Costanzi de Rome.

    La Flûte enchantée (ou Die Zauberflöte en allemand) fait partie d’une série de collaborations entre Mozart et le producteur de théâtre Emanuel Schikaneder, qui a également endossé le rôle de librettiste, réalisateur et chanteur dans la production originale. Le duo a conçu une intrigue d’apparence simple s’apparentant au conte de fées, axée sur un brave prince volant au secours d'une demoiselle en détresse. Le symbolisme de l’histoire fait toutefois de La Flûte enchantée une pièce artistique bien plus profonde et riche.

    Mozart et Shikaneder étaient tous les deux francs-maçons et ont inclus dans leur opéra une multitude de références aux enseignements de cette société secrète. Le mystérieux grand-prêtre Sarastro kidnappe Pamina, la fille de la Reine de la nuit. En colère, la reine envoie le prince Tamino à leur poursuite. Tamino et Pamina tombent instantanément amoureux et Sarastro leur révèle les idéaux élevés de sa communauté, qui évoquent la légende maçonnique réelle.

    Tamino, Pamina et Papageno, le comparse de Tamino, sont soumis à une suite de défis pour rejoindre la communauté de Sarastro. Si le jeune couple réussit à relever les épreuves, Papageno échoue spectaculairement, mais est quand même récompensé en trouvant son âme sœur, Papagena. La Reine de la nuit tente de séparer les amants mais est engloutie dans les ténèbres éternelles. L’amour et la lumière triomphent.

    Travaillant avec des idées intensément symboliques qui devaient être présentées de façon divertissante au grand public, Mozart a réalisé un vrai chef-d’œuvre musical. La partition de La Flûte enchantée illustre parfaitement le style mélodique, enjoué et aisé du compositeur. La distribution comprend beaucoup de types de voix différents, de ceux des virtuoses à ceux des bouffes, et Mozart combine leurs compétences variées dans des ensembles et arias fantastiques qui vont des morceaux divertissants aux passages à couper le souffle.

    La Flûte enchantée est peut-être plus connu pour les coloratures de la Reine de la nuit, et particulièrement Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen, son aria débordant de vengeance à l’acte II. La partition diversifiée et évocatrice de Mozart vous fera rire et révérer son génie au Teatro dell’Opera di Roma cette saison !




    image Римский оперный театр / Silvia Lelli / Teatro dell'Opera di Roma