Opera Tickets Italy

Baths of Caracalla


Poltronissima, € 132
Settore A, € 96
Settore B, € 66
Settore C, € 48



Aïda, Opéra de G. Verdi

Aïda, Opéra de G. Verdi

Giuseppe Verdi a créé Aïda, son célèbre opéra épique, à la demande d’Ismaïl Pacha, le khédive d’Égypte, pour inaugurer le nouvel opéra du Caire. Malgré un léger retard, le plan du compositeur fonctionne à merveille : son œuvre est largement acclamée par la critique et le public et entre instantanément dans le catalogue lyrique. Pour la représentation d’Aïda à Rome, les thermes de Caracalla fournissent un décor aussi majestueux et impressionnant que l’exige son action scénique légendaire. C’est donc un spectacle d’opéra à ne pas manquer.

En plus d’être l’une des réalisations phares du compositeur du point de vue musical, Aïda est aussi important pour la philosophie émergente de Verdi, qui consiste à mettre la musique au centre de l’action et de la laisser faire avancer l’intrigue. L’une des raisons pour lesquelles la première à l’opéra khédival du Caire le 24 décembre 1871 fut un tel succès est que Verdi a réalisé une fusion si complète entre le livret et la partition que le public a vécu une immersion totale dans cette histoire égyptienne antique. La même soirée magique vous attend aux Terme di Caracalla.

L’intrigue d’Aïda, sur un livret d’Antonio Ghislanzoni, est centrée sur un triangle amoureux aux gros enjeux. Radamès, commandant de l’armée, revient au Caire avec une prisonnière de guerre : Aïda, princesse éthiopienne capturée. Il se sent toutefois petit à petit attiré par elle, sentiments que la jeune femme éprouve également pour lui, tandis qu’Amneris, fille du roi d’Égypte, devient de plus en plus jalouse et méprisée. Les désirs du cœur de Radamès seront-ils plus forts que son devoir à l’égard de son pays ?

Pour soutenir la charge émotionnelle de cette histoire venue d’une époque lointaine, Verdi a écrit une partition à la fois technique et remplie d’émotions. Le rôle-titre d’Aïda est l’un des plus populaires du répertoire pour soprano. De même, Radamès est un personnage de rêve pour tout ténor, malgré les défis techniques que représentent ses arias. De son côté, Amneris est un rôle magnifique et obsédant pour mezzo-soprano, qui permet de faire briller la beauté de ce registre vocal. N’hésitez donc pas à embarquer dans le merveilleux voyage musical qu’est Aïda, présenté cette saison aux thermes de Caracalla !