Opera Tickets Italy




    Le Requiem de Mozart

    Le Requiem de Mozart

    Il existe très peu d’œuvres funèbres capables de concurrencer avec la profondeur et la monumentalité du Requiem en ré mineur, K. 626 de l’immortel Wolfgang Amadeus Mozart. La composition ultime et inachevée du compositeur autrichien se classe dans une catégorie à part grâce à ses harmonies ascendantes cathartiques, aux points et contrepoints qui s’accumulent lentement comme s’ils s’élevaient jusqu’au paradis et à l’orchestration frôlant prodigieusement la perfection qui caractérise tout le répertoire de Mozart. L’Orchestre symphonique de Rome, le chœur Nuova Arcadia et quatre solistes, sous la direction de Pier Giorgio Dionisi, interprètent le Requiem dans son entièreté au sein du majestueux Complesso Monumentale Donnaregina de Naples. On a rarement vu une association aussi parfaite entre une représentation et un lieu de concert !

    Mozart commence à travailler sur le Requiem vers la fin de 1791 sous la commande du comte Franz von Walsegg. Le comte veut que cette œuvre commémore le décès de son épouse et, d’après les rumeurs, a l'intention de la présenter comme sa propre composition. Le musicien, dont la santé décline lentement, a à peine le temps d’écrire la première moitié de cette pièce complexe avant sa mort prématurée le 5 décembre 1791. Son élève Franz Xaver Süssmayr prend alors la relève et, en utilisant toutes les notes et ébauches que le défunt compositeur a laissées derrière lui, achève la partition du Requiem en 1792.

    La mort tragique du maestro pousse sa veuve Constanze à créer toute une mythologie autour de son œuvre finale : elle nie la contribution de Süssmayr, déclare que Mozart, mourant, écrivait le Requiem pour son propre enterrement et lance même la rumeur qu’il a été empoisonné. En laissant de côté le drame et les histoires macabres, il est évident que le Requiem est une messe funéraire à la beauté et à l’émotion incroyables qui porte clairement le style et la sensibilité de son principal auteur. La partition de Mozart / Süssmayr reste la version classiquement jouée à ce jour et ressort encore plus captivante, transcendante et magique au Complesso Monumentale Donnaregina de Naples.